Le point sur le changement climatique – Causes et solutions

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions
Résumé

Ces derniers temps, le monde a été témoin d’une augmentation alarmante des catastrophes naturelles. Selon la recherche spirituelle, la cause première de l’augmentation des catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, les inondations et les éruptions volcaniques est un processus cyclique qui se produit dans l’Univers avec le temps. Les catastrophes naturelles dont nous avons été témoins jusqu’à présent ne sont que le début d’une phase destructrice qui va s’intensifier au cours des cinq prochaines années, jusqu’en 2023. Cette phase destructrice verra aussi la troisième guerre mondiale, où il y aura une grande perte de vies humaines. La pratique de la spiritualité est la seule façon de survivre à ces temps difficiles.

Cet article a été publié pour la première fois en 2007 et a été mis à jour en juin 2019.

Références

Pour comprendre cet article, nous vous suggérons de vous familiariser avec les articles fondamentaux suivants:

1. L’intensité croissante des catastrophes naturelles

Au cours de la dernière décennie, le monde a été témoin d’une augmentation du nombre et de l’intensité des catastrophes naturelles dans le monde. À travers les médias, et pour certains d’entre nous, par l’expérience directe, nous avons vu la force impressionnante de la nature. Récemment, nous avons connu des catastrophes naturelles dues à des tsunamis en Asie du Sud-Est et au Japon, des tremblements de terre au Pakistan, en Haïti et en Chine, ainsi que des ouragans comme Katrina et d’autres en Amérique du Nord et centrale. Ces catastrophes ont causé des dévastations sans précédent et de grandes pertes en vies humaines qui ont été gravées dans nos esprits en raison de leur ampleur.

Est-ce que cela pourrait empirer ? Et si oui, combien de temps avons-nous ? Peut-on y faire quelque chose ?

Le graphique suivant montre qu’à l’échelle mondiale, le nombre de catastrophes a augmenté, surtout au cours des deux dernières décennies.

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Le nombre de catastrophes géophysiques à la surface de la Terre, comme les tremblements de terre, les glissements de terrain et les éruptions volcaniques, est resté relativement stable depuis les années 1970. Mais le nombre de catastrophes liées au climat a considérablement augmenté. En fait, les changements climatiques sont maintenant considérés comme une menace existentielle pour l’humanité, juste derrière une guerre nucléaire .

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

La majorité des hommes scientifiques du monde ont attribué les changements climatiques au fait que la Terre se réchauffe (voir graphique ci-dessus) principalement en raison d’une augmentation des gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux. En 2013, les niveaux de dioxyde de carbone ont dépassé 400 parties par million (ppm) pour la première fois dans l’histoire. Cette tendance à la hausse s’est poursuivie avec 411 ppm enregistrées en mai 2019 (NASA, 2019).

En revanche, avant l’avènement de l’ère industrielle, les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone en parties par million (ppm) au cours des 800 000 dernières années, n’ont jamais dépassé 300 ppm. Ceci est basé sur les données EPICA (carottes de glace) (voir graphique ci-dessous) (Lindsey, 2018). La concentration atmosphérique de CO2 a augmenté de façon spectaculaire, passant d’une concentration d’environ 280 parties par million (ppm) à plus de 400 ppm aujourd’hui (Lindsey, 2018) à l’ère préindustrielle (1000-1750).

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Conscientes de cette tendance alarmante, les Nations Unies ont créé le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour évaluer la science liée au changement climatique. Le GIEC ne mène pas ses propres recherches. Cependant, grâce à ses évaluations, le GIEC détermine l’état des connaissances sur le changement climatique. Il identifie les points sur lesquels la communauté scientifique s’entend sur les sujets liés au changement climatique et ceux sur lesquels des recherches plus approfondies sont nécessaires. L’une des questions clés est de savoir si les humains sont responsables du changement climatique. Le groupe a rendu le verdict suivant à cet égard.

L’influence humaine a été détectée dans le réchauffement de l’atmosphère et de l’océan, dans les changements du cycle global de l’eau, dans la réduction de la neige et de la glace, dans l’élévation du niveau moyen global de la mer et dans les changements dans certains extrêmes climatiques. Cette preuve de l’influence humaine s’est accrue depuis le RE4. Il est fort probable (95-100%) que l’influence humaine soit la cause dominante du réchauffement observé depuis le milieu du 20ème siècle.
– Le cinquième rapport d’évaluation (RE5) du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies finalisé en 2014.

Les sceptiques de la théorie du réchauffement climatique soutiennent qu’il n’existe aucune preuve concluante de l’étendue de la relation entre les humains, le réchauffement planétaire et le changement climatique.

Qu’est-ce qui crée le changement climatique et pourquoi le nombre et l’intensité des catastrophes naturelles augmentent-ils ? Comme il s’agit d’un phénomène qui a des impacts globaux sur la société, SSRF, en association avec l’Université Maharshi de Spiritualité, a entrepris des recherches spirituelles pour déterminer les causes profondes du changement climatique et l’intensité croissante des catastrophes naturelles.

2. Quelles sont les causes des catastrophes naturelles et du changement climatique ?

Lorsque les climatologues étudient le changement climatique, ils se concentrent principalement sur les causes physiques et les solutions physiques.

En revanche, la recherche spirituelle (menée par le sixième sens avancé) adopte une approche holistique pour analyser les causes profondes du changement climatique. Il tient compte des trois dimensions (physique, psychologique et spirituelle) pour analyser et évaluer les causes sous-jacentes du changement climatique et l’intensité et la fréquence croissantes des catastrophes naturelles.

Le tableau suivant explique les causes profondes du changement climatique obtenues par la recherche spirituelle.

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Grâce à la recherche spirituelle, il a été constaté que :

  • Les êtres humains ne sont eux-mêmes responsables que de 2 % des causes du changement climatique.
    • Les causes physiques d’origine humaine comprennent la combustion de combustibles fossiles, la déforestation, etc…
    • Les causes psychologiques incluent les défauts de personnalité des personnes.
    • Les causes spirituelles incluent un ego élevé prévalant chez les gens, un manque de pratique spirituelle selon les principes universels, un niveau spirituel moyen peu élevé de l’humanité, etc…
  • 98 % des causes premières du changement climatique sont dues aux changements cycliques qui se produisent dans la région de l’Univers autour de la Terre. Ces changements cycliques incluent également l’effet du cycle sur les personnes, l’environnement et les entités subtiles du monde invisible, aussi connu sous le nom de dimension spirituelle. La phase minimale de ce cycle actuel les fait se comporter d’une manière différente de ce qu’ils feraient normalement.

Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Essayons de comprendre cela un peu plus en détail. Depuis sa création, l’univers jusqu’à sa dissolution passe par 4 grandes époques . Nous sommes maintenant dans la 4ème ère connue sous le nom de Kaliyug ou ” l’ère de la discorde “. La spécificité de l’époque actuelle est qu’elle présente des niveaux de pollution spirituelle plus élevés (expliqués ci-dessous) que les époques précédentes. Ces grandes époques sont aussi composées de mini-ères ou de mini-cycles de l’univers. Les années 1999-2023 signifient la fin d’un mini-cycle dans la région de l’univers autour de la Terre. 2024 est l’année où le nouveau cycle commence.

3. Les 3 composants subtils et les cycles

Chaque cycle passe par des étapes de création, de subsistance et de destruction. Un cycle est intrinsèquement spirituel par nature et causé par des changements dans la proportion des 3 composantes subtiles de l’Univers. Les trois composantes de base subtiles – Sattva, Raja et Tama – sont les composantes les plus fondamentales de la création. Inconnus des sciences modernes, elles sont présentes dans toutes les choses, vivantes et non vivantes, tangibles et intangibles. Sattva représente la pureté et la connaissance, Raja représente l’action, et Tama représente l’ignorance spirituelle et l’inertie.

Lorsqu’il y a une augmentation de la composante Sattva, il y a bien-être et équilibre dans les régimes climatiques. Quand il y a une augmentation ou une diffusion des composants RajaTama, il y a instabilité, et cela mène finalement à quelque chose de mauvais ou à la destruction. Une augmentation de la proportion de la composante Tama entraîne une pollution spirituelle. La composante Raja donne de l’élan aux composantes Sattva ou Tama. Quand il y a une augmentation de RajaTama, il en résulte la propagation de la pollution spirituelle ou de la composante Tama.

3.1 Exemple d’un micro cycle – Le jour et la nuit

Même dans une journée, on passe par un cycle tel que tôt le matin où le soleil se lève, et ensuite il progresse en fin de matinée, début d’après-midi, fin d’après-midi, crépuscule, soir et nuit. Le cycle est terminé lorsque l’aube se lève le lendemain.

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Chacune de ces sections de la journée a ses propres propriétés physiques et spirituelles. Le comportement d’une personne change aussi en fonction de l’heure de la journée. Par exemple, le matin, nous avons envie de nous lever et nous nous sentons frais, alertes et prêts pour le travail. L’après-midi, nous sommes plus léthargiques. Le soir, on a envie de sortir et de s’amuser ou de se détendre. Les gens sont plus susceptibles d’avoir un comportement indiscipliné la nuit. Les statistiques révèlent que les crimes violents commis par des adultes atteignent généralement leur plus haut niveau vers 21h-22h et leur plus bas vers 6h (ojjjdp.gov). Au fur et à mesure que nous avançons dans la nuit, nous sommes fatigués et nous voulons dormir. Donc, le moment de la journée a aussi un impact sur notre comportement.

Tout comme la nuit (qui signifie la fin d’un cycle quotidien) affecte négativement le comportement des gens, de même, lorsque la fin d’un mini-cycle a lieu, elle affecte négativement le comportement humain.

3.2 L’effet du cycle sur les humains

Au début d’un cycle, la composante de Sattva est relativement plus importante en proportion et il y a donc paix et bien-être. En revanche, lorsqu’un cycle de l’univers arrive à sa fin, cela signifie par défaut que la proportion des composantes RajaTama dans l’environnement a augmenté par rapport aux autres périodes de ce cycle. Cela a une influence néfaste sur les personnes et l’environnement.

Pour comprendre cela plus simplement, revenons au micro cycle du jour et de la nuit dont il a été question plus haut. A l’aube, le composant subtil du Sattva domine, et il est considéré comme l’une des parties les plus pures spirituellement de la journée. De ce fait, les activités du matin sont relativement plus sattvik que le reste de la journée. Cependant, la nuit, la composante Tama dans l’environnement est dominante et elle affecte négativement le comportement des gens. Les gens ont tendance à se livrer à plus d’activités tamasik la nuit.

A la fin d’un cycle, comme celui que le monde traverse actuellement, les niveaux accrus d’impureté spirituelle font que les gens agissent de manière inappropriée tout autour (les gens agissent de manière beaucoup plus appropriée lorsque l’environnement est spirituellement positif).

Expérience sur le sol et l’eau 

SSRF et l’Université de Spiritualité de Maharshi ont mené une étude sur les aspects subtils des échantillons de sol et d’eau provenant du monde entier. Les résultats ont été très révélateurs de l’état actuel du monde. Au 1er juin 2019, 293 échantillons de sol et 287 échantillons d’eau avaient été prélevés dans 26 pays. À l’aide d’un analyseur d’aura et d’énergie, les échantillons ont été mesurés pour leurs propriétés subtiles. Plus de 80 % des échantillons de sol et d’eau prélevés en dehors de l’Inde présentaient des vibrations subtiles négatives. Il y a également de fortes indications que la négativité augmente dans les échantillons avec le temps.

Ces résultats corroborent les résultats de la recherche spirituelle selon lesquels il y a des niveaux accrus de pollution spirituelle dans l’environnement en raison d’une augmentation de la proportion de la composante Tama

En savoir plus sur la recherche spirituelle menée sur le sol et sur l’eau.

4. Rôle des énergies négatives dans le changement climatique

A la partie finale d’un cycle, de puissantes énergies négatives de la dimension spirituelle jouent également un rôle majeur. L’environnement spirituellement pollué dans la partie finale d’un cycle permet aux énergies négatives de contrôler plus facilement la société et ce, principalement en raison des défauts de la personnalité des gens. Les énergies négatives exacerbent le mauvais comportement des gens à leur avantage, augmentant ainsi la composante Tama. C’est la raison principale pour laquelle le monde est dans son état actuel – la combinaison puissante de la partie finale d’un cycle, et à l’arrière plan, les énergies négatives et les défauts de personnalité. C’est aussi la principale raison pour laquelle l’homme a négligé et abusé de l’environnement et de son seul foyer, la planète Terre.

Ainsi, sans l’influence du cycle, l’homme ne contribue qu’à 2% des causes du changement climatique.

Cependant, sous l’influence de la fin d’un cycle et sous l’impulsion des énergies négatives, l’homme devient un intermédiaire important dans le plan physique par lequel le réchauffement climatique et le changement climatique se produisent. Ainsi, bien que le changement climatique soit principalement dû à des raisons cycliques, il est important de noter que le mode d’action dans le plan physique passe par l’homme, ce qui contribue à 98% des causes du changement climatique.

5. Rôle du dioxide de carbone dans le changement climatique

Plus tôt, nous avions montré la concentration accrue de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, qui est passée à plus de 400 ppm. Les scientifiques affirment que le dioxyde de carbone (CO2) est le principal gaz qui retient la chaleur dans l’atmosphère et qui est largement responsable de la majeure partie du réchauffement moyen des dernières décennies (ucsusa.org, 2017). Les sceptiques climatiques minimisent les conséquences du changement climatique anthropique (d’origine humaine) en soutenant que les émissions de dioxyde de carbone sont positives pour la végétation de la planète. Comme le dit l’argument, les plantes dépendent du dioxyde de carbone pour survivre, et si l’atmosphère contient plus de gaz, cela pourrait stimuler leur croissance.

Questions sur le rôle du CO2 dans le changement climatique et réponses obtenues par la recherche spirituelle.

1. L’augmentation significative du CO2 affecte-t-elle la planète et le changement climatique ?

Réponse : Oui

2. Est-ce la cause principale du changement climatique ?

Réponse : Seulement si on le regarde d’un point de vue purement physique. Dans le cas contraire, elle est principalement due à des changements cycliques.

3. L’augmentation des niveaux de CO2 n’est-elle causée que par l’homme ?

Réponse : Non. 70% de l’augmentation du CO2 est due à des causes subtiles et 30% à l’homme. Les 30% dus à l’homme sont dus à des causes physiques et psychologiques. Toutefois, ce ratio peut varier dans le temps.

6. Causes profondes du réchauffement de la planète

Les cinq dernières années – de 2014 à 2018 – sont les années les plus chaudes jamais enregistrées au cours des 139 années au cours desquelles la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a suivi la chaleur globale. L’année 2016 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée à 0,98° Celsius au-dessus de la moyenne de 1951 à 1980 (NASA, Global temperature, 2018). Le GIEC a exhorté les pays à limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels, car au-delà de cette augmentation de température, les conséquences climatiques pourraient être dévastatrices (GIEC, 2018).

Sur le plan physique, les scientifiques attribuent ce réchauffement climatique à des causes physiques, qui sont avant tout l’effet de serre. Cependant, si nous analysons les causes par la recherche spirituelle, voici la proportion des causes profondes des trois dimensions.

  • 67% – Pour des raisons cycliques (subtiles/spirituelles) avec les composantes Raja et Tama affectant le principe du Feu Absolu.
  • 33 % – En raison de l’utilisation incorrecte par l’homme de ses processus intellectuels et de l’abus de l’environnement par les émissions, la déforestation, etc… Sur le plan psychologique, elle inclut également la cause d’impureté spirituelle par les défauts de la personnalité des personnes.
  • 0 % – Raisons physiques. Les raisons physiques sont zéro pour cent parce que la cause profonde des problèmes physiques réside dans les processus de pensée incorrects de l’homme (aux niveaux psychologique et intellectuel).

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Certaines personnes peuvent penser que 1,5°C n’est pas si élevé que ça. Pour illustrer son impact par une analogie, c’est comme lorsqu’une personne a de la fièvre. Si la température d’une personne dépasse 38°C par rapport à sa température normale de 37°C, on considère qu’elle a de la fièvre. Juste une hausse de 1°C lui fait se sentir mal.

7. Fin d’un cycle et destruction due aux catastrophes naturelles

La fin d’un cycle culmine également à des niveaux de destruction plus élevés avant qu’un nouveau cycle puisse commencer. Lorsqu’il y a une augmentation de la composante Tama, cela affecte négativement les Principes Cosmiques Absolus de Terre, Eau, Feu, Air et Ether. Ces principes cosmiques sont les éléments constitutifs de la nature et soutiennent le monde et le climat tels que nous les connaissons.

  • Lorsque le principe de l’Eau est affecté, il crée des inondations, des tsunamis ou un manque d’eau, ce qui conduit à la sé
  • Lorsque le principe du Feu est affecté négativement, il en résulte une augmentation des vagues de chaleur extrême, de l’activité volcanique, des feux de forêt ou du froid extrême (qui est une absence de chaleur). De cette façon, la destruction s’effectue à travers les principes cosmiques absolus et cette destruction ouvre la voie au début d’une nouvelle ère/cycle.

Dans le tableau suivant, sont répertoriés le Principe Cosmique Absolu et les catastrophes qui s’y rattachent.

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

Veuillez noter que la cause des catastrophes peut être due à une combinaison de principes cosmiques.

En raison de leurs activités (physiques/psychologiques/spirituelles), les humains ne peuvent influencer que les principes cosmiques inférieurs tels que la Terre, l’Eau et le Feu. Les principes cosmiques de niveau supérieur sont moins susceptibles d’être affectés par le comportement humain. Les principes cosmiques de niveau supérieur tels que l’air et l’éther sont principalement affectés par les changements cycliques.

On peut probablement mieux comprendre cela en faisant une analogie avec le nettoyage de printemps de sa maison. Nous nettoyons nos maisons tous les jours et nous enlevons beaucoup de poussière et de saleté qui se sont accumulées au cours de la journée. Mais tous les quelques mois, nous faisons un bon nettoyage de printemps, pour nettoyer complètement la maison. C’est exactement ce qui va se passer actuellement – le nettoyage de printemps de la Terre. Cela se produit de deux façons, par le biais de catastrophes naturelles et de la Troisième Guerre mondiale. La différence, c’est que lorsque nous faisons le nettoyage de nos maisons, il se limite le plus souvent au niveau physique. Quand Dieu nettoie la Terre, l’accent est principalement mis sur la purification spirituelle du plan terrestre, qui est l’élévation de la composante Sattva et la réduction de la composante Tama. Les personnes qui ont de nombreux défauts de personnalité et qui sont Tama –prédominantes deviennent des victimes d’un tel nettoyage.

8. Taux de destruction dû au changement climatique et à la troisième guerre mondiale

Tout comme on peut tracer les températures et les lignes de tendance dans le domaine physique, les lignes de tendance et les prévisions peuvent aussi être tracées en tenant compte des aspects physiques, psychologiques et spirituels. Pour donner à nos lecteurs une idée de l’ampleur des destructions – le tsunami qui a frappé l’Asie en 2004 a créé des ravages qui représentent environ 1/1000e des destructions qui auront lieu entre 2019 et 2023.

Le point sur le changement climatique - Causes et solutions

La courbe du graphique ci-dessus montre l’escalade de la destruction dans les temps à venir. Le niveau de destruction indiqué au début du graphique est le résultat de toutes les destructions entre 1999 et 2019. À la fin, cela montre qu’il y aura un partage à peu près 50-50 dans la destruction qui aura lieu à la suite de catastrophes naturelles et de la troisième guerre mondiale au cours des cinq prochaines années. En raison de la troisième guerre mondiale et des catastrophes naturelles, 70 % de l’infrastructure mondiale sera détruite. La plupart des villes du monde entier seront complètement détruites. Grâce à la recherche spirituelle, nous avons découvert que la dernière fois que de tels niveaux de destruction se sont produits au niveau planétaire, c’était il y a environ 30.000 ans.

Dans les temps à venir, davantage de personnes mourront à cause de la troisième guerre mondiale plutôt que des catastrophes naturelles. C’est même si la destruction physique sera à peu près la même pour les deux. Environ la moitié de la population mondiale périra au cours de cette période.

8.1 Type de catastrophes naturelles contribuant à la destruction

Grâce à la recherche spirituelle, nous avons pu mieux comprendre l’impact des différents types de catastrophes naturelles auxquelles il faut s’attendre.

Catastrophes naturelles  (2019 – 2023) Pourcentage de la destruction physique globale qui sera attribuée à ce type de catastrophe
Volcans 10
Tremblement de terre 6
Tsunamis 2
Hausse du niveau de la mer 3
Inondations 22
Tempête tropical / Ouragan 8
Sécheresses 30
Températures extreme 10
Feu de forêts 3
Autres 6
Total 100

Source : Recherche Spirituelle, Juin 2019

8.2 Quand le climat commencera-t-il à revenir à la normale ?

Les conditions météorologiques et les catastrophes naturelles commenceront à s’assagir après 2025 et reviendront à la normale dans environ 50 à 60 ans à partir de 2025. Au cours de cette période, une nouvelle génération de personnes naîtra qui sera relativement plus sattvik.

9. Désastres biologiques

Un autre fait intéressant que nous avons découvert grâce à la recherche spirituelle est que la cause de la plupart des maladies pathogènes mortelles sur Terre comme le SIDA, Ebola et la grippe aviaire est due à des énergies négatives de haut niveau. Après 2025, lorsque la nouvelle ère (cycle) commencera, il n’y aura plus d’introduction de nouvelles maladies pathogènes mortelles. Les agents pathogènes qui ont été créés par les énergies négatives, cependant, resteront sur Terre et des remèdes doivent être trouvés pour eux.

10. Destin collectif défavorable

Le destin est la partie de notre vie qui n’est pas sous notre contrôle et qui est due à nos actions des naissances précédentes. Si quelqu’un a fait beaucoup de mauvaises choses dans une vie antérieure qui ont causé de la douleur à d’autres, alors le destin de sa vie actuelle serait de souffrir et de souffrir davantage. Certaines parties de notre vie sont contrôlées par notre libre arbitre, et nous pouvons les utiliser comme bon nous semble.

Cependant, il y a un autre aspect du destin qui est connu sous le nom de destin collectif et qui est généralement applicable à des groupes de personnes, ou à une ville ou à un pays.

Aspect de la Vie En temps normal (%) En 2019-2023 (%)
1. Destin Collectif 10 30
2. Destin Individuel 60 45
3. Libre Arbitre 30 25
Total 100 100

Source : Spiritual Research, Mai 2019

Comme vous le constaterez dans le tableau ci-dessus, à l’époque actuelle, le destin collectif d’une personne moyenne serait d’environ 10 %, tandis que son destin individuel serait de 60 % et que le libre arbitre représenterait les 30 % restants. Mais à mesure que nous entrons dans la phase finale du cycle, le destin collectif commencera à exercer un effet plus important sur nos vies, qui peut atteindre 30 %. Par conséquent, les événements destinés (surtout les événements indésirables) représenteront 75 % de notre vie de 2019 à 2023. Les personnes qui vivent dans les endroits où le destin collectif est très défavorable sont susceptibles d’être touchées par des catastrophes naturelles plus intenses et des niveaux de destruction plus élevés pendant la troisième guerre mondiale.

11. Que pouvons-nous faire à ce sujet ?

Le but de cet article n’est pas d’instiller la peur, mais d’alerter les gens sur la phase destructrice imminente de l’histoire de la Terre et d’offrir des solutions sur ce qu’il faut faire pour survivre.

Commençons d’abord par récapituler rapidement les points de vue dominants sur le changement climatique dans le monde.

Sceptiques Le Consensus & GIEC SSRF
Le climat change t’il ? Oui, mais il change tout le temps Un oui sans équivoque

yes

Oui, et c’est le début d’une rapide escalade
L’homme joue-t-il un rôle ? Peut-être, mais je ne peux pas dire à quel point Oui – principalement par les émissions de gaz à effet de serre Seulement 2 % sont attribués uniquement à l’homme, principalement en raison de l’effet du temps sur l’homme et l’environnement.
Est-ce que ça va être la crise ? Cela peut l’être, c’est possible, mais nous n’allons pas être alarmistes. Oui, sans aucun doute, si nous continuons dans cette voie. Oui, et en très peu de temps.
Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour changer les choses de façon significative ? Pas vraiment Oui, si nous limitons les émissions et maintenons l’augmentation des températures moyennes mondiales bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels. Si cela se produit, cela réduirait considérablement les risques et les effets du changement climatique. Non, mais nous pouvons nous protéger si nous faisons une pratique spirituelle.

En tant qu’êtres humains, nous n’avons aucun contrôle sur le changement des mini cycles. Cependant, ces changements qui affectent la planète entière sont intrinsèquement de nature spirituelle. Le but divin de ce bouleversement (qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou de la troisième guerre mondiale) est de ramener la sattvikta (pureté spirituelle) sur Terre. Par conséquent, une condition préalable pour qu’une personne puisse entrer dans la nouvelle ère est qu’elle ait besoin de niveaux plus élevés de sattvikta. La pratique spirituelle (c’est-à-dire selon les principes universels) est le meilleur moyen d’augmenter son niveau spirituel et la composante Sattva en soi. Même si nous ne sommes pas capables d’arrêter l’assaut de cette époque terrible, nous pouvons faire des efforts pour y survivre en faisant des efforts concertés pour pratiquer la Spiritualité.

Voici 4 choses que nous recommandons à nos lecteurs de faire pour s’aider à survivre à cette période.

  1. Répéter le Nom de Dieu. Nous recommandons deux Noms Divins pour la protection dans les temps à venir.
    1. Om Namo Bhagawate Vasudevaya (Un Nom qui est spirituellement benefique pour les années actuelles jusqu’en 2023)
    2. Shri Gurudev Datta (pour surmonter les problèmes dus aux esprits ancestraux disparus). Il est suggéré de répéter ce Nom pendant au moins 2 heures par jour.
  2. Éliminer ses défauts de personnalité en pratiquant le processus d’élimination des défauts de personnalité. Cela vous aidera à augmenter votre tranquillité d’esprit et à réduire la composante subtile de Tama.
  3. Augmenter les prières pour demander la force et le courage d’être régulier dans sa pratique spirituelle et d’augmenter sa pratique spirituelle. Prier pour un gain matériel n’a aucune valeur spirituelle.
  4. Contribuer à la propagation de la spiritualité. C’est ce qu’on appelle le satseva. . Contribuer à la propagation de la spiritualité avec les qualités d’un disciple (c’est-à-dire avec humilité, émotion spirituelle, etc…) est l’un des moyens les plus rapides de gagner la grâce de Dieu.

En lisant cet article, vous pouvez penser qu’il est alarmiste, car même si les choses vont mal dans le monde, elles ne sont pas aussi mauvaises que l’article le laisse entendre. Vous vous direz peut-être : “Nous avons encore le temps. Après tout, les inondations et les sécheresses ont eu lieu dans un pays lointain, et les guerres qui se déroulent dans le monde entier ne nous touchent pas vraiment.” Cependant, les choses vont bientôt commencer à s’aggraver. Nous sommes dans la dernière ligne droite vers la destruction dans des proportions cataclysmiques et ni les gouvernements du monde ni les climatologues ne peuvent prévoir ou se préparer à ce qui va arriver dans un délai beaucoup plus court que prévu. Nous appelons le monde à prendre le message de cet article au sérieux et à faire des efforts concertés dans la pratique spirituelle.

Veuillez noter : Nous publierons des informations et des techniques de guérison pour sauver des vies dans notre section sur le guide de survie.

12. Bibliographie

IPCC. (2018). Global Warming of 1.5 ºC. Retrieved from IPCC: https://www.ipcc.ch/sr15/chapter/summary-for-policy-makers/

Lindsey, R. (2018, August 01). Climate Change: Atmospheric Carbon Dioxide. Retrieved from Climate.gov: https://www.climate.gov/news-features/understanding-climate/climate-change-atmospheric-carbon-dioxide

NASA. (2018). Global temperature. Retrieved from Global Climate Change: https://climate.nasa.gov/vital-signs/global-temperature/

NASA. (2019, May). Carbon Dioxide. Retrieved from Global Climate Change: https://climate.nasa.gov/vital-signs/carbon-dioxide/

ojjdp.gov. (2018, October 22). Comparing Offending by Adults & Juveniles. Retrieved from Office of Justice Programs: https://www.ojjdp.gov/ojstatbb/offenders/qa03401.asp?qaDate=2016

ucsusa.org. (2017, August 1). How Do We Know that Humans Are the Major Cause of Global Warming?Retrieved from Union of Concerned Scientists: https://www.ucsusa.org/global-warming/science-and-impacts/science/human-contribution-to-gw-faq.html