Expériences spirituelles de M. Sean Clarke

1. Expérimence une énergie spirituelle intense de Sa Sainteté Dr Athavale

En Avril 2002, juste avant de quitter l’Ashram à Goa, j’ai pu rencontrer Sa Sainteté Dr Athavale. A cette époque, même si cette culture était différente de la mienne, j’avais l’envie de m’incliner en position de disciple et de mettre mon front à Ses pieds. Habituellement Sa Sainteté Dr Athavale ne permet pas aux aspirants spirituels de se faire cette cérémonie (c’est-à-dire observer les formalités de rituel) par rapport à Lui. Pourtant à cette occasion, Il m’avait permis de le faire. Il se tenait debout alors que je m’inclinais pour toucher mon front à Ses pieds. Dès que j’ai touché Ses pieds avec mon front, j’ai senti une ondulation d’énergie entrer dans mon Adnya chakra entre les yeux et puis de même tout le long de ma colonne vertébrale. C’était fort et tangible. Après ceci et pendant les 2-3 heures suivantes ma tête était lourde. Plus tard j’ai appris que ce que j’avais ressenti était une énergie positive subtile. Dû à cette intensité, je n’étais pas capable de la tolérer et donc ma tête était lourde.

Note de l’éditeur: Les pieds d’un Saint émettent la quantité maximale d’énergie spirituelle. L’énergie spirituelle se déplace vers le bas du Sushumnanadi, qui est la chaine centrale du système du Kundalini. Très souvent, des quantités excessives d’énergie positive peuvent se manifester en tant que lourdeur dans la tête et même une sensation de somnolence en raison de l’entrée d’un état méditatif. Ceci est très différent du même type de symptômes généralement expérimentés à cause de la détresse des énergies négatives.

2. Apprenant à travers des rêves et comprenant l’état de mon esprit

Je suis devenu un aspirant spirituel à temps-plein en Février 2005 – malgré qu’en ce temps, je travaillais toujours à temps partiel, la majeure partie de mon objectif quotidien et de mon temps était dédiée à la pratique spirituelle et au satseva. En Août 2005, j’avais renoncé au travail à temps partiel que j’avais et commencé sérieusement le satseva pour la préparation du lancement du site de SSRF. J’habitais à Melbourne, en Australie à l’époque. Ma nature de base était que j’avais une confiance absolue en mon compte en banque. Vivant à Melbourne, les dépenses étaient élevées chaque mois et je pouvais voir mon compte en banque diminuer puisque je n’avais aucun revenu. Parfois je rentrais dans un état de panique avec des pensées comme ‘qu’est-ce que je fais?’, ‘comment vais-je survivre?’, ‘mon argent est en train de sortir par la porte’ etc. Lorsque de telles pensées me consumaient, je me demandais réellement ce qui allait se passer dans le futur et il y avait une peur considérable attachée à ces pensées.

Puis une nuit, j’ai eu une expérience qui a changé ma vision de la situation. Je n’étais pas sûr si je rêvais ou bien si j’étais dans état d’éveil mais j’ai senti une voix me disant, “Tu vois Sean dans le monde matériel lorsque tu vas au travail, ton directeur terrestre te donne un salaire à la fin du mois. Donc, si tu travailles pour le Guru ou Dieu qui prend soin de l’Univers entier (subtil et grossier), alors ne crois-tu pas qu’Il va prendre soin de toi?”

La pensée était tellement forte, qu’elle s’est enracinée au fond de moi. Depuis ce moment, ma peur à propos des dépenses a disparu. Le Guru m’a donné un point de vue élevé et un niveau de confort différent par rapport au fait de ne pas avoir d’argent, ce que je n’avais précédemment jamais ressenti auparavant.

Plus tard en Déc. 2006, je suis revenu en Inde. Malgré que je ne le sache pas en ce temps, il m’était prévu de rester à l’Ashram pour toujours. Durant ce temps, j’avais à peine d’argent sur mon compte en banque puisque j’avais arrêté de travailler à plein-temps pendant à peu près 2 ans. Malgré que je n’avais aucune idée de la façon dont j’allais payer mes factures en Australie, il n’y avait aucune crainte puisque l’effet de l’orientation précédent de l’état semi éveillé était encore fort en moi. Je n’avais jamais mentionné aucune de mes peurs ou du rêve à Sa Sainteté Dr Athavale.

Un mois plus tard alors que j’étais à l’Ashram, j’ai entendu Sa Sainteté Dr Athavale qui parlait à d’autres aspirants spirituels à propos de moi. Il disait qu’Il m’avait demandé, “N’as-tu pas peur de devenir un aspirant spirituel à temps-plein alors qu’il n’y aurait pas d’épargnes”. Ensuite, je devais avoir répondu, “Dieu prendra soin.” Réellement, je n’avais pas eu une telle conversation avec Sa Sainteté Dr Atavale, mais ceci avait vraiment capturé l’essence de la façon dont je me sentais après le rêve. Ceci m’avait de même confirmé que Sa Sainteté Athavale Lui-même m’avait donné cette réalisation dans le rêve.

Note de l’éditeur: Une des leçons importantes qui a besoin d’être imprégnée dans le voyage spirituel d’un aspirant est de compter sur Dieu par opposition à ses propres moyens, qui incluent ses comptes en banque, son travail, sa famille, ses connexions mondaines, etc. Le principe du Guru à travers plusieurs situations de vie enseigne à l’étudiant comment transcender son attachement et sa confiance dans des moyens de soutien aussi tangibles.

3. Capacités analytiques uniques dues à l’accès à la Connaissance Divine

Chaque fois que nous allions voir Sa Sainteté Dr Athavale pour vérifier quelque chose, Il le faisait toujours dans les plus brefs délais et parfois même nous disait où nous devrions retravailler notre étude/recherche.

Un de ces incidents était quand M. Yogesh Shinde et moi-même devions travailler sur l’analyse de la grille d’éclairage au studio et la quantité de câblage nécessaire. Dans ce cas, je n’avais pas analysé en profondeur les exigences. Je croyais qu’une étude brève suffisait. Plus tard lorsque nous avons montré le diagramme technique de la grille d’éclairage à Sa Sainteté Dr Athavale, Il a jeté un petit coup d’œil et puis très rapidement nous a dit de vérifier à nouveau une section.

Yogesh et moi sommes revenus au tableau de dessin et avons réalisé que notre analyse était irrégulière dans la région que Sa Sainteté Dr Athavale avait soulignée. Cette fois nous sommes rentrés dans le travail en profondeur et seulement après avoir été vraiment satisfaits, que nous l’avons à nouveau présenté à Sa Sainteté Dr Athavale. Dès que nous sommes entrés dans la chambre de Sa Sainteté Dr Athavale et Lui avions demandé s’Il voudrait le vérifier de nouveau, Il avait immédiatement dit que cela n’était pas nécessaire.

De telles choses avaient eu lieu un certain nombre de fois où Sa Sainteté Dr Athavale était capable de repérer précisément les choses à niveau mondain et à un niveau spirituel; comme quand la pratique spirituelle d’une personne se déroule bien ou pas. Ceci est le cas même s’Il n’a pas vu la personne durant un certain temps.

Note de l’éditeur: Les Saints d’un niveau spirituel élevé ont l’accès total à l’Esprit Universel et à l’Intellect et donc sont capables d’analyser, diagnostiquer et arriver à des conclusions définitives à propos de divers problèmes et situations, plus rapidement et avec précision. Dû à ceci, Ils sont capables de guider les aspirants avec précision dans leurs pratiques spirituelles. Ceci est une des raisons pourquoi Sa Sainteté Dr Athavale a contribué à guider des équipes de recherches spirituelles au Centre de Recherches Spirituelles et à l’Ashram, Goa, Inde.