Analyse scientifique de Particule Divine

Résumé

  1. Centre de recherche d’énergie Atomic Bhabha (BARC), Division de l’évaluation environnementale: Les Particules Divines ne contiennent pas de métaux.
  2. Centre de recherche d’énergie Atomic Bhabha (BARC), Division du développement des produits): Les Particules Divines ne contiennent pas de métaux.
  3. Institute indien  de la Science Centre d’éducation et de recherche, Kolkata, Département des sciences physiques: Ces Particules Divines sont hexangulaires, mais elles ne sont pas cristallines. Elles ne sont pas dérivées d’un ou plusieurs des métaux connus.
  4. Institution indienne de technologie, Mumbai: Ces Particules Divines sont constituées de Carbone, d’Azote et d’Oxygène.

1. Introduction – description de la couleur et la forme des Particules Divines

1.1 Les Particules Divines sous la forme de particules libres

Couleur: La plupart des Particules Divines trouvées par les aspirants spirituels étaient de couleur argentée et dorée. Dans une moindre mesure, ils ont également trouvé des Particules Divines de couleur brun, rouge, rose, bleu, vert paon, vert, orange et indigo. Deux à trois aspirants ont également trouvé des Particules Divines qui étaient de couleur dorée sur un côté et de couleur marron de l’autre côté. Certains aspirants ont trouvé des Particules Divines qui étaient cristallines. Une particularité de ces Particules Divines, c’est que lorsqu’elle est vue sous des angles différents, elles affichent des couleurs différentes.

Taille:  Leur taille est généralement de 0.5 mm.

1.2 Particules Divines qui apparaissent comme une fine couche

Couleur: Des aspirants spirituels ont trouvé des Particules Divines de couleur dorée qui sont apparues comme une fine couche sur l’image du Guru de S. S Dr Athavale, S. S Bhaktaraj Maharaj et sur un journal spirituel quotidien. Des Particules Divines argentées sont également observées sur la peau de S.S Dr Athavale sous la forme d’une mince couche.

Forme: Parfois des Particules Divines individuelles s’attachent les unes aux autres formant une couche comme une croûte. Dans ce cas, la Particule Divine individuelle est très très minime par rapport aux Particules Divines lâches. Elles sont de la taille de la pointe de l’aiguille, ce qui signifie environ 0.1 mm.

1.3 Particules Divines filiforme

Couleur: Jusqu’à présent, seule Sa Sainteté Lola Vezilić de l’Europe a trouvé des Particules Divines filiformes. Elles étaient de couleur or, argent, rose et vert paon.

Forme: Ces fils sont de diamètre d’un fil de piquage. Ils sont environ 10 à 15 cm de long.

2. Les conclusions tirées de l’analyse scientifique des Particules Divines

Afin de comprendre la nature exacte de Particules Divines, des tests ont été réalisés sur des Particules Divines à « Centre de recherche d’énergie Atomic Bhabha (BARC) Mumbai, dans Institute indien  de la Science Centre d’éducation et de recherche, Kolkata, et L’ institution indienne de technologie (IIT) de Mumbai. Les conclusions tirées de tests ci-dessus sont données suivant.

2.1 Les Particules Divines de toutes les couleurs sont hexangulaires mais elles ne sont pas cristallines.

2.2 Les Particules Divines entrent dans la catégorie «La matière inorganique» et sont de non-métaux.

  1. Les Particules Divines ne se dissolvent pas dans l’Aqua regia (mélange de 1 partie nitrique concentrée et 3 parties d’acides chlorhydriques concentrés). (Les métaux se dissolvent dans l’Aqua regia.) Cela signifie que les Particules Divines ne contiennent aucun métal communément trouvé.
  2. Dans « l’analyse élémentaire» menée par BARC et l’IIT, il a été constaté que les Particules Divines ne contiennent pas d’or, d’argent ou d’autres métaux. Par conséquent, elles ne sont pas classées comme métaux dans la catégorie de la matière inorganique.
  3. Il n’y avait aucun effet de l’acide nitrique concentré sur les Particules Divines. (Toute la matière organique se dissout dans l’acide nitrique concentré.) Cela prouve les Particules Divines ne sont pas une matière organique.
  4. Les Particules Divines ont été suspendues dans l’Aqua regia pendant 24 heures, et que la solution d’Aqua Regia a été tamisée à travers un papier filtre. Les particules résiduelles sur du papier filtre sont chauffées sur le « brûleur à gaz » à une température de 700 à 800 degrés Celsius pendant 45 minutes. Elles ont perdu la couleur mais ont conservé la brillance initiale.
  5. Les Particules Divines de toutes les autres couleurs, sauf celles d’or, contiennent des éléments de Carbone, d’Azote et d’Oxygène. Les Particules Divines d’or contiennent seulement deux éléments, le Carbone et l’Oxygène. Bien que toutes les Particules Divines contiennent une proportion maximale de l’élément de carbone, elles ne contiennent pas un élément de l’hydrogène. Par conséquent, les Particules Divines ne sont pas des matières organiques. Elles sont classées comme non-métaux dans la catégorie de la matière inorganique.

Analyse des Particules Divines par BARC

Analysis of Divine particles

[click to open]

2.3 Leurs formules chimiques en fonction de la proportion des constituants principaux de carbone, d’azote et d’oxygène

  • Les Particules Divines sont une nouvelle entité: Les formules chimiques mentionnées ci-dessus des Particules Divines confirment qu’elles ne sont pas similaires à toute particule connue. Cela confirme qu’elles sont quelque chose de nouveau.
  • Comparaison de la proportion des constituants de Particules Divines avec celles du sol, de l’atmosphère et du corps humain: la proportion de Carbone dans les Particules Divines est de 54% à 72%, celle de l’Azote est de 0 à 20% et la proportion d’Oxygène est de 22 % à 31%.
  • Comparaison des particules du sol et les Particules Divines: Les principaux constituants du sol sont la Silice et d’Alumine. Le sol a aussi des oxydes d’autres métaux. La proportion de Carbone dans le sol est inférieure à 1%, tandis que la proportion de Carbone dans les Particules Divines est supérieure à 50%. De même, la proportion d’Azote dans le sol est négligeable, alors que la proportion d’Azote dans les Particules Divines est de 0 à 20%. Cela prouve que ces particules ne sont pas générées sur la terre et ensuite transférées sur le corps de S.S Dr Athavale, ainsi que les aspirants spirituel, leurs biens ou dans l’environnement.
  • Comparaison de l’atmosphère et les Particules Divines: L’atmosphère a 78% d’Azote et 21% d’Oxygène, mais la proportion de Carbone est négligeable. Toutefois, la proportion de Carbone dans les Particules Divines est supérieure à 50%. Cela prouve que la création des Particules Divines naturellement des constituants de l’atmosphère est impossible. Il est possible que par la volonté ou par la planification de Dieu.
  • Comparaison du corps humain et des Particules DivinesLe corps humain a fondamentalement 65% d’Oxygène, 18% de Carbone, 10% d’Hydrogène et 3% d’Azote. La proportion d’Hydrogène dans les Particules Divines est de 0%. Toutefois, si une comparaison des constituants du sol, l’atmosphère et le corps humain est faite à ceux des Particules Divines, alors on voit que les constituants des Particules Divines sont semblables aux constituants chimiques du corps humain.

Tout d’abord, toutes ces particules ont été vues sur le corps de S. S Dr Athavale. Plus tard, elles ont été aussi vues sur le corps de certains Saints et des aspirants spirituel. Ces particules sont la manifestation de la congrégation de la Conscience Divine qui est émise par le corps des individus spirituellement évolués, ce qui signifie la manifestation de la congrégation de l’énergie bio sur la peau.

Analyse des Particules Divines par l’institution indienne de technologie, (IIT) (Mumbai, Inde)

Or Argent Corail Rouge  Vert

[Cliquer sur chaque couleurpour voir]

3. Les constituants chimiques de paillettes qui sont disponibles sur le marché

Les paillettes sont de petits morceaux (environ 1 mm 2), capables de réfléchir la lumière. Pour les faire, le plastique copolymère, le papier d’aluminium, le dioxyde de titane (TiO2), l’oxyde de fer (FeO, Fe2O3), et les peintures avec des éléments métalliques, du néon ou autres qui peuvent refléter des couleurs différentes sont utilisées.

Les Particules Divines n’ont aucun des constituants des paillettes que l’on trouve sur le marché. Bien que les paillettes apparaissent un peu comme les Particules Divines, il y a une différence dans leur éclat. Les Particules Divines sont radieuses et elles ont une aura autour d’eux.

4. Un diagnostic d’un pendule des Particules Divines ont montré qu’elles contiennent de l’énergie positive

5. Réactions des scientifiques

Le thème de Particules Divines a été présenté à la 17eme conférence de la «Indian Aerobiological Society » (Société Indienne Aérobiologique) à Pune (Inde) le 18 Décembre 2012. Elle a été suivie par 178 scientifiques. Voici quelques-unes de leurs réponses.

  • Dr D. N. Patil, Professeur en Biologie, B.J.S. College, Wagholi, Pune: «Votre analyse sur les Particules Divines offrira une grande contribution à la branche de la science en Inde.»
  • Mme Deepa Krushnamurthi, Professeur, M.A.C.S. College (affilié au M.I.T), Pune: «J’ai reçu une explication sur la Spiritualité dans un langage scientifique. Je voudrais en savoir plus sur les Particules Divines.»
  • Dr. S. Debnath, Micro-biologiste, Jorhat, Assam: «La recherche est essentielle sur le sujet des «Particules Divines». Ce sujet suscite beaucoup de curiosité. Cette recherche fera certainement ressortir des résultats positifs.»
  • Dr A.H Rajasab, Chef du Département de l’enseignement postuniversitaire et de la recherche (botanique), Gulbarga, Karnataka: « Les «Particules Divines» est un bon sujet. Laissez-nous mener des recherches sur elles. »
  • Dr. Sudam Jogdand, Département de la Botanique, Yashavantrao Mohite College, Pune: «Comme un effet des Particules Divines, l’enthousiasme est renforcée, et l’efficacité du travail augmente aussi. Je fais appel aux aérobiologistes de mener des recherches sur ce qui est la source de ces Particules Divines, d’où celles-ci sont émettrices, comment celles-ci sont transmises, dans quel genre on les trouve, et quels sont leurs effets. »
  • Prof. Anuradha Jape-Kulkarni, professeur, Yashavantrao Mohite College, Bhrati University (Université de Bhrati), Pune: «Le sujet des «Particules Divines» est Divin en soi. Seules les personnes qualifiées devraient mener des recherches sur elles, et elle devrait être menée avec la foi. Je tiens à entreprendre cette recherche. Je vais étudier toutes les informations que vous avez fournies en ce qui concernent les «Particules Divines». »
  • Dr. Surekha Katkar, Chef du Département de la Botanique, de l’ « Institute of Science » (Institut des Sciences), Nagpur: «Nous allons effectuer des recherches sur le thème de «Particules Divines». Ce sujet renforce la curiosité. Si la Spiritualité et la science se rejoignent, ce sera l’émancipation de l’humanité tout entière ».