Expériences Spirituelles de M. Auritro Mallick

1. Dieu prend soin de moi, peu importe où je suis

Ma femme et moi-même sommes aspirants à plein temps dans le Centre de Recherche Spirituelle et l’Ashram de Goa, en Inde, depuis l’été 2014. En mars 2016, nous devions aller au Canada et aux États-Unis pour nous occuper de nos visas. Avant de partir, nous avons eu la chance de rencontrer Sa Sainteté Dr Athavale pendant quelques minutes et je n’oublierai jamais la présence de Son regard. C’était un regard qui exprimait la plus grande attention et le plus grand intérêt, comme si nous étions Ses propres enfants. En réalité, Son regard transmettait bien plus que cela.

Nous nous attendions à être loin de l’Inde pendant quelques mois. Cependant, alors que nous étions au Canada, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait rester plus longtemps en raison de circonstances inattendues. Au départ, je me suis senti stressé car, comme j’avais abandonné la vie mondaine pour vivre dans un Ashram, j’avais très peu d’économies. Je me demandais comment nous pourrions assumer nos dépenses. Cependant, mes inquiétudes se sont rapidement dissipées alors que nous étions reçus dans les maisons de différents aspirants qui s’occupèrent de nous comme si nous étions dans l’Ashram. De plus, mes parents nous ont aidés et ont pris soin de nos besoins. Grâce à cette prise en charge, j’ai pu continuer ma pratique spirituelle à plein temps. Plus tard, j’ai commencé à chercher un emploi à temps partiel, et alors que j’étais sur le point d’en obtenir un, le travail que nous avions à accomplir était terminé et nous avons donc pu revenir à l’Ashram de Goa.

En réfléchissant après coup à cette période de 8 mois, j’ai commencé à réaliser que dès qu’un aspirant s’engage sérieusement à faire une pratique spirituelle à temps complet, le « principe du Guru » s’occupe de tous ses besoins. Grâce à cet incident de vie, nous avons appris l’aspect de s’abandonner à Dieu pour tous nos besoins et pour accepter les différentes situations auxquelles nous avons été confrontées. Toute cette expérience a intensifié ma foi en Sa Sainteté Dr Athavale lorsque j’ai ressenti, dès que j’ai vu Son regard, combien Sa détermination pour notre bien-être à l’étranger était forte. C’est cette détermination qui a contribué à faire de cette période de huit mois une opportunité pour approfondir ma pratique spirituelle.

Note de la rédaction : Très souvent, nous regardons la pratique spirituelle de manière linéaire, comme répéter le Nom, participer à un satsang ou pratiquer le satseva. Cependant, parfois, le Guru provoque des situations de vie pour tester notre foi et notre engagement et met en application concrète des aspects de la Spiritualité que nous avons appris de manière intellectuelle. De telles situations approfondissent la pratique spirituelle d’un aspirant et accélère sa progression spirituelle.

2. Sentir que Sa Sainteté, Docteur Athavale, a reconnu mon expérience interne de gratitude envers Lui

J’ai assisté à un atelier spirituel au Centre de Recherche Spirituelle et à l’Ashram de Goa, en Inde, en janvier 2017. Un matin, en cours d’atelier, je me rappelais de Sa Sainteté Dr Athavale et de tout ce qu’Il a fait pour nous, les aspirants, pour faciliter notre pratique spirituelle et ainsi, pour que nous puissions faire le meilleur usage possible de notre passage sur Terre. Je me souviens de ce sentiment empli de gratitude et d’émotion spirituelle alors que j’étais absorbé par des pensées à Son sujet.

Ce soir-là, tous les aspirants présents à l’atelier ont eu l’occasion de rencontrer Sa Sainteté Dr Athavale. Bien qu’il y ait beaucoup d’aspirants présents, au moment d’entrer dans la pièce, Il marqua une pause, me sourit et prit de mes nouvelles, et Il fit de même quand Il quitta la salle en fin de réunion.

Même si je n’avais parlé à personne de cette expérience, je sentais que Sa Sainteté, Dr Athavale, reconnaissait par une intuition subtile mon expérience de ce matin-là et en S’arrêtant, Il l’actait en la reconnaissant.